Des flots bleus, fleur de chair que la vague parfume,

Décalé de tout, je me lève aux aurores, dans un pays endormi, où le soleil tape sur les façades désertes, où plane un parfum de sérénité, de fin du monde, dans le creux de la rosée matinale, je suis croisé, entre tous les paradis et dans un seul état d’extase tranquille, des cultures, des regards, des climats, des regrets insolents, des espoirs transformés, le temps dilaté, l’espace revisité, même mon corps est suspendu à cet envol, je ne ressens plus la faim, mais j’ai soif de choses, je discerne la beauté différemment, les larmes montent, elles ne sont pas que nerveuses, je m’écrase et m’élève sans cesse ni ne sait vers quoi je roule, j’avale et je recrache sans vouloir tout garder mais en prenant le plus précieux, et je flotte dans le silence, perdu, perdu, perdu, par ce soleil qui caresse le moindre moment de ma mémoire, béni, parfait, inoubliable, finalement salutaire, les arbres ne bougent plus, tout est pétrifié à cette aube solitaire, sans extrême sans tomber sans haut sans bas sans air sans mal sans bien-être, sans métempsychose.

Le Soleil, le foyer de tendresse et de vie,
Verse l’amour brûlant à la terre ravie,
Et, quand on est couché sur la vallée, on sent
Que la terre est nubile et déborde de sang ;
Que son immense sein, soulevé par une âme,
Est d’amour comme Dieu, de chair comme la femme,
Et qu’il renferme, gros de sève et de rayons,
Le grand fourmillement de tous les embryons !

Et tout croît, et tout monte !

Publicités

~ par knalu78 sur dimanche 22 août 2010.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :