Everything is fine

« Deuil silencieux, deuil d’autant plus douloureux. Histoire du comment vivre avec. Tout est  la fois très lent, très intime et très intense. L’effusion des interrogations et l’angoisse de l’incompréhension jurent avec la sérénité des espaces. Plans serrés et musique remarquable révélant l’hécatombe personnelle d’un jeune dévasté, qui s’accroche à un presque plus rien »

[Myriam]

Publicités

~ par knalu78 sur dimanche 25 janvier 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :