Beirut • Gulag Orkestar

Mieux vaut tard que jamais. Sorti en 2006, le premier chef d’œuvre de l’américain (et multi-instrumentiste d’à peine 20 ans) Zach Condon laisse irrémédiablement des séquelles aux occidentaux que nous sommes, et ce dès la première écoute. Les airs de fanfare trempés de la culture des pays balkaniques n’y sont pas pour rien dans cette alchimie poignante. Une extravagance subtile, singulière, qui délivre toute l’essence du peuple slave.

Beirut, Gulag Orkestar, 2006
beirut-gulagorkestar.jpg
1. The Gulag Orkestar
2. Prenzlauerberg
3. Brandenburg
4. Postcards From Italy
5. Mount Wroclai
6. Rhineland
7. Scenic World
8. Bratislava
9. The Bunker
10. The Canals Of Our City
11. After The Curtain

Publicités

~ par knalu78 sur samedi 29 mars 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :